Pour vivre heureux, vivons moyen ?

pieces-of-the-puzzle-592798_1920

Un jour au boulot, en recrutant un candidat, je suis tombée sur le CV d’une fille incroyable, de quelques années de plus que moi, qui avait déjà, semble-t-il, fait tous les boulots de la terre. Je me suis fait la remarque, avec un peu de nostalgie, que je n’aurai jamais une carrière comme la sienne.

J’ai un boulot, qu’on peut qualifier de « poste à responsabilités » parce que oui, en effet, je dis plus ou moins à des gens ce qu’ils doivent faire (même si la réalité est beaucoup plus colorée).

Ce poste me prend du temps et de l’énergie et il fait partie des jobs qui « débordent » c’est-à-dire que je ne m’arrête jamais vraiment et que quand je pars du boulot ma journée continue par mail ou par textos, week-end y compris, parce que c’est moi qu’on appelle en cas de souci ou pour prendre des décisions.

J’ai choisi ce poste et je l’adore.

J’adore manager et je sais (pour l’avoir déjà expérimenté) qu’un boulot avec des horaires et des missions fixes m’ennuie profondément.

Et pourtant j’ai mes limites, j’ai refusé une promotion qui me semblait trop rapide et j’aime également pouvoir vraiment couper pendant certaines périodes parce que quelqu’un au-dessus de moi prend le relais.

Bref, je suis investie dans mon boulot, mais pas à 100%

Je suis Maman. J’adore être maman. Je passe du temps avec mon bébé, j’étais passionnée par la parentalité avant même de devenir maman et j’essaie toujours de faire au mieux avec mon garçon.

Mais je n’ai pas pris de congé parental ni de 80%. J’ai une Nounou PLUS une babysitter.

Bref, je suis investie dans mon rôle de maman, mais pas à 100%

Je n’ai pas vraiment de principe d’éducation (oui cette phrase fait un peu peur mais j’assume).

Je voulais un accouchement physiologique. Et puis en fait pas complètement.

Je n’étais ni pour ni contre l’allaitement. Je me suis dit qu’on verrait bien.

Je n’étais ni pour ni contre la tétine. Je me suis dit qu’on verrait bien.

J’ai fait un peu de mobilité libre. Mais pas complètement.

Un peu de DME. Mais pas complètement.

Et beaucoup de bienveillance. Sauf quand je craque.

Bref, je fais de l’éducation approximative (pour reprendre ce superbe article du blog « Quatre enfants »)

Je suis écolo. Enfin j’essaie.

Mon bébé porte des couches lavables.

Je n’achète plus ni coton, ni sopalin, ni viande, ni poisson.

J’achète bio et local. Quand je peux.

Mais je prends ma voiture pour aller bosser. Et parfois même je prends un bain. (ouuuuuhhhh au bûcheeer !)

Côté alimentation c’est pareil… je suis flexitarienne ou autrement dit vegan à temps partiel.

Et c’est comme ça pour tout.

Je lis. Un peu.

Je fais du sport. Sauf quand je n’ai pas le temps.

J’ai un blog. Mais parfois je n’écris pas.

Je voyage. Un peu.

Je regarde des séries. Un peu.

J’ai une maison rangée. Un peu.

J’ai des amis. Mais pas beaucoup.

J’aime passer du temps en famille. Mais pas trop longtemps.

J’aime partir en vacances. Et j’aime rentrer chez moi.

Bref, dans tous les aspects de ma vie, le constat est le même : je ne fais jamais les choses à fond.

Je suis la reine du compromis.

De la dispersion.

Du picorage.

Alors est-ce que c’est grave docteur ?

Et bien je ne sais pas.

Parfois je me dis que c’est dommage de faire un truc et de ne pas le faire complètement. Que je ne suis ni une super pro, ni une super maman, ni une femme super engagée !

Est-ce que je ne choisis pas la voie de la facilité finalement, en commençant plein de trucs sans rien finir ?

Mais la plupart du temps je me dis l’inverse. Que tout mener de front est finalement bien plus dur que de faire une seule chose à la fois.

Et ça me va.

J’aime faire un peu de tout.

J’aime être une working-girl, une maman imparfaite, une amoureuse pas très dispo, une blogueuse en dilettante, une amie un peu à l’ouest, une sportive du dimanche, une littéraire qui hiberne, une voyageuse casanière…

Je ne fais rien à fond, certes, mais au final, comme dirait L’Amoureux, « tu fais surtout que ce que tu veux ». 😉

Et vous ? Vous êtes plutôt dans la team à fond ou dans la team un peu de tout ?

PS : merci pour tous vos gentils messages suite à mon dernier article. On remonte la pense doucement et ça commence à aller mieux ! 🙂

 

4 réflexions sur “Pour vivre heureux, vivons moyen ?

  1. L'atelier sous les feuilles 26 janvier 2018 / 9 h 27 min

    Je me reconnais beaucoup dans cet article! Je pense que c’est une question de mesure, rien n’est tout blanc ou tout noir dans la vie, il faut toujours savoir s’adapter à la situation.

    Aimé par 1 personne

    • Lucie 26 janvier 2018 / 12 h 28 min

      Je suis tout à fait d’accord 🙂 ça change beaucoup en fonction des moments, des période de vie, etc. Parfois on a besoin de mettre plus l’accent sur son boulot, parfois sur sa famille ! bref, on s’adapte 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Pititefleur 26 janvier 2018 / 10 h 44 min

    Moi je suis un peu comme toi 🙂 mais j’aime surtout ma tranquillité !!!
    J’aime faire des choses à mon rythme sans qu’on m’impose quoi que ce soit ! Et c’est ce que j’aime aussi dans mon travail globalement je suis très autonome et je répartis mon travail comme il m’arrange. Des fois je me garde les taches qui m’embêtent pour quand j’aurais un trou et pas envie de faire un truc prenant (genre quand la nuit a été pourrie 😁).
    Bref je te comprends et je dirais que l’important c’est que cela te convienne !

    Aimé par 1 personne

    • Lucie 26 janvier 2018 / 12 h 29 min

      Tu as bien raison 🙂 Je me laisse encore beaucoup trop mettre la pression sur plein de choses que ce soit par les autres ou par moi-même et j’ai encore quelques progrès à faire pour arriver à la tranquillité dont tu parles ! Mais j’y travaille 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s